Ligue des champions: L'Espérance Tunis sacrée face à Al Ahly

Après 1994 et 2011, voilà l’Espérance Tunis une troisième fois championne d’Afrique. Le club de football tunisien, qui s’était par ailleurs incliné quatre fois en finale de la Ligue des champions, a arraché l’édition 2018, face à Al Ahly.

Battus 1-3 à Alexandrie le 2 novembre, les Espérantistes ont tenté de laisser de côté les ondes négatives qui avaient parasité la finale aller. Face aux « Diables rouges » du Caire, en finale retour, ils ont ainsi affiché une saine agressivité et ont progressivement pris l’ascendant.

Saad Bguir, héros de l’Espérance

Mais c’est véritablement l’ouverture du score, signée Saad Bguir, juste avant la pause, qui les a libérés. Servi en retrait, le jeune milieu offensif a marqué d’une frappe en déséquilibre rageuse : 1-0, 45e+2.

Dominateurs dans le jeu, les Tunisois ont ensuite continué à mettre la pression sur leurs adversaires. Une supériorité concrétisée au score une seconde fois, toujours par Saad Bguir. A la 54e minute, ce dernier est seul à la réception d’un centre venu de la gauche. Il peut placer un coup de tête décroisé : 2-0.

Anice Badri scelle le sort de cette finale retour

Les 60.000 spectateurs du Stade olympique de Radès peuvent exulter. L’attaquant Anice Badri manque la balle du KO en tergiversant face à Mohamed El Shenawy, le portier d’Al Ahly (79e). Mais il se rattrape à la 86e d’une puissante frappe croisée : 3-0.

L’Espérance tient sa revanche et représentera l’Afrique lors de la Coupe du monde des clubs 2018 (12 au 22 décembre aux Emirats arabes unis).

CatégoriesRFI

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de