"La défense du Caen Handball n'est pas au niveau de la Proligue " pour son président Thomas Lamora

Caen, France

Les Vikings du Caen Handball ont concédé leur huitième défaite en autant de journée face à Cherbourg (28-31) dans un Palais des Sports plein à craquer.

C’est dommage parce qu’il y avait la place. Maintenant c’est Cherbourg qui repart avec les points. Cela veut dire qu’on n’y est pas encore.

“Cela ne suffit pas d’être volontaire, il faut être aussi conséquent, a relevé à la fin de la rencontre le coach caennais Pascal Mahé. Il y a des choses élémentaires qu’on n’arrive pas à réaliser en ce moment. C’est la finition, ce sont les intentions fortes en défense où on a l’impression d’être là mais il n’y a pas le contact physique. C’est dommage parce qu’il y avait la place. Maintenant c’est Cherbourg qui repart avec les points. Cela veut dire qu’on n’y est pas encore.”

Les Caennais, malmenés en fin de première période par les Cherbourgeois ont compté jusqu’à 5 buts de retard (11-16) avant de refaire leur handicap en seconde période et même passer devant à 20 minutes du terme (21-20).

On s’est trompé dans les choix. Il faut travailler, il faut que certains joueurs assument ce qu’ils nous ont vendu quand ils sont venus dans ce club

Seulement une fois de nouveau distancés par les Cherbourgeois, Les Vikings ont vu les buts encaissés s’accumuler. C’est la sixième fois en huit journées que le Caen Handball encaisse plus de trente buts. Avec zéro point au compteur quasiment au tiers du championnat, la place des Handballeurs en Proligue est clairement menacée même si le premier non-relégable (Vernon) n’est qu’à trois pts.

“Je crois qu’on n’y est pas. Notre défense n’est pas au niveau de la Proligue, estime Thomas Lamora, le président des Vikings. On a peut-être des joueurs qui ne sont pas au niveau de la Proligue en défense, ce qui fait que la défense au final n’est pas au niveau de la Proligue. On n’a pas de solutions. On n’est pas au Basket, on ne peut pas couper des joueurs. Notre photo d’équipe, c’est la même du début jusqu’à la fin. Et c’est là notre responsabilité. On s’est trompé dans les choix. Il faut travailler, il faut que certains joueurs assument ce qu’ils nous ont vendu quand ils sont venus dans ce club.”

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de