Guingamp – OL : une victoire pour chasser les doutes

Après deux matchs nuls décevants contre Bordeaux (1-1) en Ligue 1 et face à Hoffenheim (2-2) en Ligue des champions, les Lyonnais devront remporter les trois points face à Guingamp ce samedi après-midi, pour se rassurer avant la trêve internationale.

Frustrant. Si les Lyonnais ne perdent pas (une seule défaite sur les huit derniers matchs de L1), ils sont bien loin d’être étincelants, enchaînant les matchs sans intensité voire inquiétants, pour la dernière rencontre du championnat face à Bordeaux (1-1). En déplacement à Guingamp ce samedi, dernier du classement de Ligue 1, le match paraît être à la hauteur de l’OL. Et pourtant, les joueurs de Bruno Genesio nous ont habitués a de mauvaises surprises, surtout face aux clubs de bas de tableaux.

Guingamp sur la sellette

Cette rencontre sera la 13ème entre les deux clubs. Des matchs qui ont plutôt tourné à l’avantage des Gones. L’OL s’est imposé sept fois, a concédé un match nul et perdu quatre fois. Le dernier duel remonte au 17 janvier. Les buts d’Aouar et de Fekir avaient permis aux Lyonnais de l’emporter 2-0.
La lanterne rouge est en grande difficulté depuis le début du championnat, avec une seule victoire à son compteur. Le club a d’ailleurs remercié son entraîneur  Antoine Kombouaré cette semaine, qui sera remplacé par Jocelyn Gourvennec, déjà passé par Guingamp. Il ne sera toutefois pas présent face à Lyon, puisqu’il ne prendra ses fonctions qu’à partir de lundi.

Un possible retour du 3-5-2, sans Fekir

Le capitaine lyonnais Nabil Fekir ne sera pas du déplacement, à cause d’une petite fatigue musculaire à l’adducteur. Bruno Genesio pourrait réitérer sa composition en 3-5-2, déjà testée mercredi en Ligue des champions face à Hoffenheim (2-2). Moussa Dembélé pourrait commencer cette rencontre, en l’absence de Nabil Fekir, aux côtés de Memphis. À noter que Bertrand Traore n’a pas été retenu dans le groupe lyonnais, à la suite de ses dernières prestations plus que décevantes. Une victoire permettrait aux Gones de partir l’esprit plus serein avant la trêve internationale et surtout, le derby face à Saint-Étienne le 23 novembre et le match face à Manchester City en Ligue des champions, le 27 novembre.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de