Fédérale 1 : Le RCNM en alerte orange

Coucou, voilà Rodez, une formation qui vient de mettre son compteur en route contre Graulhet (51-14). Au pire des moments. Entre une équipe en panne (Narbonne) et une autre en confiance (Graulhet), les pauvres supporters “orange et noir” ont des cheveux blancs à se faire. Ce soir, leurs couleurs resteront à la maison. Certains groupes de supporters l’ont décidé ainsi. Elles ne ressortiront que si Narbonne se (re)met à jouer à l’endroit, avec du caractère, de l’envie, de l’agressivité et de l’intelligence. Un sacré programme pour cette équipe à deux têtes : une pour les avants, une pour les trois-quarts…

Sept changements dans l’effectif audois ont été effectués par rapport au match nul, dans tous les sens du terme, à Fleurance (16-16), avec du sang neuf devant et quelques nouveautés derrière : “Il y a des joueurs qui réalisent de très bons matchs avec les Espoirs, dont le comportement est bon, il est logique qu’on les intègre dans notre effectif”, note l’entraîneur Jean Anturville, ravi de cette plus-value. Bellavia, R. Busquets, Martinez, Chastaing et Cano devront amener cet esprit de guerrier qui manque un peu, quand même, actuellement.

À Narbonne de contenir les assauts ruthénois. Rodez ? Une équipe joueuse qui aime s’engager dans les espaces et qui progresse. Arnaud Vrecruysse, son entraîneur : “C’est un match contre un rival auquel on pense beaucoup (…) On sait que nous avons beaucoup de mal à mettre notre rugby en place face à des équipes freinant le jeu et s’appuyant physiquement sur des systèmes fermés. À l’inverse, lorsque ça joue en face de nous, nous sommes plus à l’aise pour installer notre rugby et devenir dangereux”.

Au Racing de proposer un rugby adapté à son championnat. Aux avants narbonnais de retrouver de la confiance et un certain sens de la marche.

Une chose est certaine, le Racing doit engranger, faire plaisir, consoler les supporters qu’il lui reste et ça ne passera que par des victoires.

Une défaite, par contre, sonnerait le glas d’une équipe audoise bel et bien en souffrance.

LE CHIFFRE

3

Ils sont trois et devraient connaître leurs premières minutes de jeu avec l’équipe professionnelle, ce soir. Le jeune flanker des Espoirs, Romain Busquets (20 ans, 1,82 m, 92 kg), est titulaire en troisième ligne. Sur le banc, le pilier Jules Martinez (20 ans, 1,81 m, 111 kg) et l’ouvreur Pierre Chastaing (20 ans, 1,78 m, 82 kg) pourraient ouvrir leur compteur avec l’équipe fanion.

NARBONNE

15. Griffoul

14. Escalle 11. Bellavia

13. Stott 12. Fekitoa

(o) 10. Defrance (m) 9. Aziza

8. Marut

7. R. Busquets 6. N’Zi (cap.)

5. Beccaris 4. Bitz

3. Cotet 2. Acosta 1. Duprat

…………………………………………………

1. Marmoiton 2. André 3. Iosseliani

4. Fromentèze 5. Tiatia

6. Barnerias 7. Roca (cap.)

8. Jarreau

(m) 9. Ravanello (o) 10. Baldy

12. Bester 13. Williams

11. Vunibaka 14. Vabret

15. Alonso

RODEZ

Remplaçants : au RCNM, Hollet, Martinez, Taele, Freytes, Nova, Chastaing, Cano, Rochet ; au SRA, non connus.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de