Creux-du-Van: le nouveau projet suscite des oppositions

Le nouveau projet d’affectation cantonal du Haut-Plateau du Creux-du-Van suscite toujours des oppositions. Les associations de protection de l’environnement estiment que les dérangements à la faune restent trop importants.

“Plusieurs espèces d’oiseaux nichent dans les falaises du Creux-du-Van, comme le faucon pèlerin ou le hibou grand-duc”, a rappelé vendredi sur RTN François Turrian, directeur romand de l’association de protection de la nature et des oiseaux Birdlife Suisse. ‘’Le maintien de voies d’escalade et l’accès de la moitié du cirque au tourisme pédestre vont provoquer des dérangements à leur reproduction.’’

A lire aussi : Vaud et Neuchâtel revoient un peu leur copie sur le Creux-du-Van

Le conseiller d’Etat neuchâtelois Laurent Favre estime, au contraire, que le nouveau projet préserve la biodiversité et la tranquillité de la faune sur le Haut-Plateau du Creux-du-Van. Il va canaliser la randonnée pédestre sur une demi-boucle.

Pour les itinéraires hivernaux, un tracé déjà utilisé a été intégré dans les tracés autorisés, afin d’offrir aux visiteurs une vue complète sur le paysage environnant. Concernant l’escalade, trois voies – au lieu de cinq – sont maintenues hors de la période de nidification des oiseaux.

Le projet initial de 2017 avait provoqué des oppositions de tous bords: agriculteurs, associations, communes. Les cantons de Vaud et Neuchâtel avaient revu leur copie et présenté début octobre un nouveau projet qui a été mis à l’enquête jusqu’à lundi dernier.

Véritable atout touristique entre Neuchâtel et Vaud, le Creux-du-Van et son cirque rocheux voient défiler quelque 100’000 visiteurs par an.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de