Ce que l'on sait sur la tentative d'enlèvement d'une collégienne de 14 ans à Sarlat

Au lendemain de la tentative d’enlèvement, Jean-François Mailhes, Procureur de la République, revient sur les faits survenus à Sarlat jeudi 8 novembre 2018. Un homme de 56 ans avait tenté d’enlever à 7 heures du matin, une jeune-fille de 14 ans devant son collège. 

L’homme a été interpellé à 10 heures du matin sur le parking d’un autre établissement scolaire. 

Interview du Procureur de la République de Périgueux

Une information judiciaire a été ouverte comme pour tentative d’enlèvement d’un mineur de 15 ans et détention d’images pédopornographiques.

Ce matériel pornographique a été trouvé sur son ordinateur lors de la perquisition. 

Une tentative d’arrestation, de séquestration, d’enlèvement d’un mineur de 15 ans est un crime passible d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle

Cette affaire est instruite par le Parquet de Périgueux, car ce sont des faits criminels qui sont visés. 

Le mis en cause, un  père de famille actuellement en recherche d’emploi, est connu de la justice pour une condamnation en 1996, pour des faits d’agression sexuelle avec arme.

Au moment des faits, il avait été condamné à une peine de quatre ans d’enfermement dont un avec sursis. 

Le procureur ajoute : “J’ai saisi l’association d’aide aux victimes, afin d’apporter un soutien psychologique à cette jeune fille et sa famille.”

L’Éducation Nationale a instauré une cellule d’aide psychologique pour aider les proches de la victime. 

 
 

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de