Saint-Etienne : report du procès des 4 agresseurs du policier de la BAC

Quatre hommes de 26 à 36 ans, arrêtés mercredi à l’issue d’une bagarre d’après match, pour avoir agressé violemment un policier de la Brigade Anti-Criminalité de St Etienne, seront jugés ultérieurement. Ainsi en a décidé le tribunal correctionnel de Saint-Etienne statuant en comparution immédiate, après la demande des avocats d’un délai pour préparer leur défense.

La bagarre avait éclaté le samedi 3 novembre au stade de l’Etivallière après un match amateur opposant le club de ASPTT Villars, dont sont supporteurs les 4 agresseurs présumés et l’AB Terrenoire dans lequel joue le policier agressé. Ce dernier avait été hospitalisé et s’est vu accorder une Interruption de Travail de 21 jours. 

A l’audience aujourd’hui, l’accusation n’a cependant pas retenu la circonstance aggravante de violence contre un représentant de l’autorité publique. Le policier n’était semble-t-il pas en service. Et aucun autre élément ne permet d’accréditer cette thèse. Les quatre mis en cause sont néanmoins poursuivis pour violences en réunion. Ils ont tous les 4 été placés en détention à la maison d’arrêt de la Talaudière, compte-tenu de leur casier judiciaire qui fait mention de vols, agressions avec violences et même viol pour le plus âgé d’entre eux. 
A noter que l’ensemble des policiers de la BAC étaient présents à cette audience. Ce qui a fait réagir vivement l’un des avocats de la défense qui a menacé de demander le huit-clos pour éviter toute pression.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de