Pro D2. Le RC Vannes n'a rien à perdre

Après avoir épinglé à son tableau de chasse Carcassonne et Béziers, le RC Vannes se déplace ce samedi soir dans les Landes pour y affronter… le dauphin du leader Brive, Mont-de-Marsan. Rien que ça.

C’est une véritable montagne que va tenter de gravir le groupe vannetais. Un groupe profondément remanié, puisque les principaux cadres sont laissés au repos, dans la perspective de la réception de Montauban dans huit jours. De là à penser que le staff technique a décidé de faire l’impasse sur ce match, il y a un pas qui ne sera pas franchi. Ce serait faire injure à ceux qui, à l’image de Rémy Picquette, Pacôme Gougeon, Pierre Maiau et Alexandre Mourot ont peu ou pas du tout de temps de jeu. Gérard Fraser ne cache pas sa confiance dans ces joueurs « qui méritent d’avoir leur chance de se montrer. À mes yeux, ce sont des joueurs comme les autres, avec du talent et une grosse envie ».


Une équipe euphorique en face


Sans cacher la difficulté de la tâche qui attend l’équipe, Gérard Fraser parle d’un collectif animé d’un esprit de compétition, d’une ambition positive. « Nous sommes sur une bonne dynamique avec deux victoires et une semaine de travail très studieuse. Les garçons retenus ont montré lors des entraînements qu’ils étaient appliqués et concernés par l’avenir du club. Tous méritent leur place. Il n’y a pas de cadeau pour aucun d’entre eux. Nous formons un groupe, et nos choix avec Jean-Noël Spitzer sont dictés par les performances et l’investissement des uns et des autres dans le travail au quotidien ».

Face à une redoutable machine à jouer euphorique, qui a passé Colomiers à la moulinette, ce serait déjà une sacrée performance de revenir avec un bonus défensif. « La saison denrière nous avions tenu une heure », confie Pacôme Gougeon. Pourquoi alors ne pas croire ce RCV-là capable de tenir plus longtemps, puisqu’il est patent que l’équipe a affiché de réels progrès depuis le début de saison ?

D. L. P.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de