Place au violent Outlaw King

Depuis sa présentation à la soirée d’ouverture du festival de Toronto, premier film de Netflix à avoir droit à cet honneur dans un grand festival international de cinéma, Outlaw King s’est fait «retailler». La vingtaine de minutes retranchée fait assurément gagner en rythme ce drame historique campé dans l’Écosse médiévale.

Réalisé par David Mackenzie, qui s’est distingué il y a deux ans grâce à l’excellent Hell or High Water, Outlaw King met en vedette Chris Pine dans le rôle de Robert The Bruce, héros mythique écossais qui, au début du XIVsiècle, a régné sur l’Écosse malgré la furie des Anglais, qui l’ont un temps forcé à l’exil.



Le cinéaste a voulu emprunter un parti-pris de réalisme afin d’illustrer la brutalité de l’époque (certaines scènes sont très violentes), mais ce que certains appellent déjà un Braveheart 2.0 distille pourtant un aspect de modernité qui jure parfois un peu par rapport à l’approche empruntée au départ. Cela dit, ce film renferme plusieurs scènes spectaculaires, et les scènes d’action sont très bien orchestrées.



On peut voir Outlaw King sur Netflix dès aujourd’hui.




_______________________________________________________________________________



Outlaw King. Film de David Mackenzie. Avec Chris Pine, Aaron Taylor-Johnson, Florence Pugh. 1 h 57. Sur Netflix.



Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de