Le Forum sur la Paix pour défendre le multilatéralisme

Pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, 60 chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Paris.Du 11 au 13 novembre, 120 projets seront présentés à la Grande Halle de la Villette en faveur de la paix dans le monde.


ZOOM

Des rencontres bilatérales sont prévues tandis que débute, dimanche 11 novembre, le Forum de la Paix à La Villette. / MAXPPP

Plus de 60 chefs d’État et de gouvernement sont attendus ce week-end à Paris pour les commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Parmi eux, Donald Trump, Angela Merkel et Vladimir Poutine. Des rencontres bilatérales sont prévues tandis que débute, dimanche 11 novembre, le Forum de la Paix à La Villette.

À lire Grande Guerre : à Thiepval, une leçon d’histoire dans un cimetière

Rencontres et visites du week-end

Le président américain rencontre Emmanuel Macron, samedi 10 novembre, l’unique entretien bilatéral de son séjour parisien. Au menu de leur discussion, la Syrie et l’Iran figureront en bonne place. Au cours du week-end, il se rendra au cimetière américain du Bois-Belleau, dans l’Aisne, ainsi qu’au cimetière américain de Suresnes, en banlieue parisienne.

Emmanuel Macron et Angela Merkel participent, samedi 10 novembre, dans l’après-midi, à une cérémonie franco-allemande à la clairière de Rethondes où l’Armistice a été signé en 1918.

Le gouvernement australien organise, dimanche 11 novembre, une cérémonie de commémoration du Centenaire de l’Armistice au mémorial national de Villers-Bretonneux, dans la Somme.

Le temps fort du week-end aura lieu, dimanche 11 novembre, en fin de matinée, autour de l’Arc de Triomphe, avec un discours d’Emmanuel Macron, en présence d’une soixantaine de chefs d’État et de gouvernement.

Le Forum de la Paix débutera ensuite sous la Grande Halle de la Villette. Donald Trump, champion de l’unilatéralisme et du souverainisme économique, sera déjà en train de regagner Washington mais Vladimir Poutine sera présent, ainsi qu’Angela Merkel, qui prononcera avec Emmanuel Macron et Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, l’un des trois discours d’ouverture.

Un rendez-vous pour les acteurs de la gouvernance mondiale

Justin Vaïsse, patron du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie du ministère des affaires étrangères, a mis sur pied un vaste rendez-vous consacré à la gouvernance de la planète. L’événement, financé quasi intégralement par des partenaires non-gouvernementaux (fondations, philanthropes, agences publiques et entreprises) se veut un lieu de défense du multilatéralisme, à l’heure du chacun pour soi, des affirmations de puissance et de la compétition exacerbée entre États souverains. Le Conseil exécutif du Forum, appelé à devenir une rencontre annuelle des acteurs de la gouvernance mondiale, réunit les représentants des six membres fondateurs, outre le ministère français des affaires étrangères, la fondation Mo Ibrahim, la fondation Körber, Sciences-Po, l’Institut français des relations internationales et l’Institut Montaigne.

Un hackathon sur la transparence des données financières

Pour rester dans le concret, un appel à projet a été lancé pour mettre en lumière des solutions de gouvernance en rapport avec les cinq thématiques du Forum : paix et sécurité, environnement, développement, économie inclusive et nouvelles technologies. Sur les 850 propositions reçues, 120 ont été retenues, émanant de 42 pays et dix organisations internationales, et seront présentées lundi 12 novembre et mardi 13 décembre, à La Villette. Certains projets sont normatifs, comme le Pacte mondial pour l’environnement. D’autres créent des capacités nouvelles, comme le projet « Tax Inspectors Without Borders » de l’OCDE et du Programme des Nations unies pour le développement, pour aider les pays en développement à lutter contre l’évasion fiscale.

Débats, discussions et présentations de projets se succéderont et un hackathon sur le thème de la transparence des données financières aura lieu sur place pendant les trois jours du forum. Dix projets seront choisis parmi les participants et le Comité de sélection pour bénéficier d’un soutien particulier de la part du Forum jusqu’à la seconde édition en 2019.

François d’Alançon

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de