Google lance AI Hub en version bêta pour simplifier le machine learning

AI Hub est un centre d’Intelligence Artificielle sécurisé regroupant d’une part un ensemble de ressources de ML développées par les équipes Google, et donnant d’autre part la possibilité aux entreprises de partager des ressources privées en interne.

Des briques de machine learning prêtes à l’emploi

Le contenu mis à disposition par Google sur l’AI Hub est notamment constitué de pipelines, notebooks Jupyter et modules TensorFlow. Le hub permet donc de tirer facilement parti de briques de Machine Learning mises au point par les experts Google Cloud AI et Google Research.

Un stockage sécurisé et déploiement de briques de machine learning internes simplifié

La mise en ligne de ressources internes permet quant à elle aux entreprises de partager au sein de leur organisation, et de façon sécurisée, des briques de machine learning et de pouvoir les déployer aisément.

Une volonté claire de démocratiser l’intelligence artificielle

L’objectif de l’AI Hub de Google Cloud est de simplifier et démocratiser l’IA pour les entreprises et au sein même de celles-ci. Selon le blog de Google :

Plus tôt cette année, nous avons annoncé AutoML afin d’aider les sociétés qui ont des connaissances et expertises limitées en machine learning à construire leurs propres modèles de Machine Learning. Nous nous sommes investis dans des formations spécialisées et certifications afin de favoriser une diffusion des compétences en Machine Learning. Et nous proposons aux entreprises des ressources telles qu’Advanced Solutions Lab, nous permettant d’offrir une collaboration avec les ingénieurs ML de Google. Toutes ces choses ont aidé à améliorer l’adoption de l’intelligence artificielle à travers les entreprises. A cette date, nous avons plus de 15 000 clients payants au travers de nombreuses industries qui utilisent nos services d’intelligence artificielle.

Une autre façon dont nous tentons de rendre l’intelligence artificielle plus rapide, plus simple et plus pratique, est en aidant les datascientists à être plus efficaces. Bien qu’il y ait approximativement 20 millions de développeurs dans le monde, il n’y a que 2 millions de datascientists. Ils ont donc besoin d’outils pour que leurs efforts soient couronnés de résultats à hauteur des besoins. Les organisations ont besoin de plus de façons d’exploiter les résultats du travail réalisé et de les rendre accessibles à leurs développeurs et ingénieurs. (traduction non officielle)

L’annonce de l’ouverture d’AI Hub est accompagné d’une série d’autres annonces en matière d’intelligence artificielle et machine learning.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de