Chartres reçoit Dijon pour un choc entre prétendants

L’apéro était copieux, mais il a été bien digéré. Avec six victoires sur les sept premières journées, les Chartrains ont montré qu’ils avaient bon appétit. Mais c’est maintenant qu’il va réellement falloir sortir les crocs. Car le plat de résistance arrive, et ce sont de gros morceaux qui vont successivement se présenter au CCMHB : Dijon ce vendredi 9 novembre, Saran la semaine prochaine et Limoges la suivante. Trois chocs qui permettront de mieux situer le club chartrain dans cette Proligue.

Dijon, meilleure défense du championnat

Pour la réception de Dijon, le technicien chartrain va reconduire l’équipe qui s’est imposée 26-21, samedi dernier, à Vernon. Ce qui veut dire que Robin Molinié ne sera pas sur le parquet. Touché à l’épaule contre Montpellier en Coupe de la Ligue, dans un choc avec Valentin Porte semble-t-il, le capitaine chartrain est encore un peu juste pour reprendre la compétition. Idem pour le gaucher Martin Petiot, blessé aux abdominaux depuis plus d’un mois. Ce dernier pourrait néanmoins faire son retour à l’entraînement dès la semaine prochaine.

Pas de miracle pour C’Chartres Métropole Handball face à Montpellie

Des blessés, il y en a aussi dans le camp adverse puisque le gardien Maxime Diot est forfait, tout comme Boris Becirovic. Sorti après un quart d’heure de jeu la semaine dernière à Grenoble, où son équipe a concédé sa deuxième défaite de la saison (26-23), l’arrière slovène a d’abord craint une rupture des croisés, avant d’être rassuré par une IRM, qui n’a rien révélé de grave. Pour mémoire, Becirovic a joué une année à Chartres (2016-17), mais n’est pas allé au bout de son contrat. Même chose pour son coéquipier espagnol Eduardo Reig-Guillen, qui n’avait pas fini la saison…

C’est un collectif bien huilé, avec des joueurs qui se connaissent depuis longtemp

En Côte-d’Or, les deux hommes ont retrouvé des couleurs et figurent parmi les lieutenants de Naudin et Poletti, les deux piliers de cette équipe dijonaise. Une équipe désormais drivée par Ulrich Chaduteaud, qui a pris la suite de Jackson Richardson. « C’est un collectif bien huilé, avec des joueurs qui se connaissent depuis longtemps », fait remarquer Jérôme Delarue, qui s’attend à un rude combat face à la meilleure défense du championnat.

Chartres en costaud à Vernon

Alors que le leader, Saran, devra négocier un déplacement piège à Sélestat, Chartres jouera pour une cinquième victoire de rang en Proligue. Avec la perspective, pourquoi pas, de prendre pour la première fois la tête du classement si jamais les planètes s’alignaient…

Tous les résultats et classements

Chartres (halle Jean-Cochet), ce vendredi 9 novembre à 20 heures.
Chartres :
Grahovac, Candeias – Kieffer, Benezit, Tchitombi, Kudinov, Mikita, Lemarié, Cham, Feutrier, Ben Ali, Roche, N’Diaye.
Dijon : Helal, Laurent – Poletti, Lemal, Carrière, Sobol, Rondel, Maguy, Pasquet, Macharashvili, P. et H. Naudin, Reig-Guillen.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de