Centenaire du 11-Novembre : le programme du week-end marathon de Macron

LE SCAN POLITIQUE – Après une semaine d’«itinérance mémorielle» du président dans le Grand-Est et dans les Hauts-de-France, les commémorations du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale s’achèvent.

Le marathon touche à sa fin. Après une «itinérance mémorielle» de six jours qui a vu Emmanuel Macron traverser deux régions, onze départements et dix-sept villes, le chef de l’État s’apprête à conclure les commémorations du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale ce week-end. Rentré vendredi soir à Paris, le président – qui n’était pas retourné dans la capitale depuis son départ dimanche dernier – va passer sa première nuit à l’Élysée depuis près d’une semaine.

Dès samedi matin, à 11 heures, il recevra son homologue américain Donald Trump pour un entretien bilatéral. Selon l’Élysée, les deux présidents aborderont notamment les questions de sécurité liées à la Syrie et à la Libye, la position des États-Unis dans l’accord sur le nucléaire iranien, et les taxes douanières que Washington a unilatéralement décidé d’imposer à l’Europe. Un déjeuner en présence des épouses respectives, les premières dames Brigitte Macron et Melania Trump, aura lieu ensuite.

Environ 50 dirigeants attendus au dîner au musée d’Orsay samedi soir

Samedi après-midi, Emmanuel Macron se rendra à Compiègne, dans l’Oise, en compagnie d’Angela Merkel, pour une cérémonie de commémoration à la «Clairière de Rethondes». Réunis dans le wagon de l’Armistice, le président de la République et la chancelière fédérale se placeront côte à côte pour signer ensemble un livre d’or. L’idée est d’illustrer ainsi la réconciliation franco-allemande, 100 ans après la signature de l’Armistice lors de laquelle les Français et les Allemands étaient face à face.

Emmanuel et Brigitte Macron recevront ensuite une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement pour un dîner organisé au musée d’Orsay samedi soir. Les agapes auront lieu dans l’ancienne salle de bal de l’hôtel de la gare d’Orsay, située à l’étage du musée. Avant de passer à table, les invités du couple présidentiel – parmi lesquels Donald et Melania Trump, Theresa et Philip May, et Angela Merkel et Joachim Sauer – pourront visiter l’exposition Picasso «Bleu et rose», inaugurée en septembre 2018.

Poutine sera au «Forum sur la Paix», mais pas Trump

Mais c’est dimanche que les commémorations du centenaire du 11-Novembre connaîtront leur véritable point d’orgue. Au total, quelque 85 chefs d’État et de gouvernement – dont Donald Trump et Vladimir Poutine – seront réunis en fin de matinée à l’Arc de Triomphe pour assister à une cérémonie d’une heure. Emmanuel Macron prononcera un discours d’une dizaine de minutes, lors duquel il veut «faire résonner la France de 2018 avec celle de 1918» et insister sur l’importance du multilatéralisme pour la paix.

C’est d’ailleurs le thème de la «paix» qui sera à l’honneur dans l’après-midi, puisque 75 dirigeants étrangers environ seront réunis à la Grande Halle de la Villette (XIXe arrondissement de Paris) pour un «Forum sur la Paix» organisé à l’initiative de la France. Ce nouveau rassemblement – qui a vocation à être annuel – sera ouvert par un discours du secrétaire général de l’ONU, António Guterres, puis par une prise de parole de la chancelière allemande, Angela Merkel. Vladimir Poutine y participera, mais pas Donald Trump.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de