Aisne : Donald Trump viendra ce samedi au cimetière de Bois-Belleau en hélicoptère

Depuis mardi soir, la question n’est plus de savoir s’il viendra ou pas, mais comment se passera cette visite privée ? La venue, ce samedi 10 novembre au matin, du président américain Donald Trump au Bois-Belleau (ou Belleau Wood) a donc été officialisée par l’ambassade des États-Unis. Ce qui a permis de mettre fin à plusieurs semaines de rumeurs dans le sud de l’Aisne. Pour rappel, en avril dernier, un chêne venant justement de Bois Belleau avait été transporté lors du voyage officiel d’Emmanuel Macron, puis planté dans les jardins de la Maison Blanche par les deux chefs d’État et leurs épouses. Il était dès lors assez logique qu’un tel acte symbolique s’accompagne en retour d’un voyage du président des États-Unis sur la terre ou s’alignent 2 289 tombes de soldats américains tombés lors de la Grande Guerre.

Au niveau des sources officielles, rien ne filtre à Château-Thierry ou à Belleau sur l’organisation de cette visite. On en déduit toutefois avec une quasi-certitude que le déplacement se fera par les airs. En ce début de semaine, pour des exercices de repérages, plusieurs hélicoptères de l’armée américaine ont été aperçus sur l’aérodrome du Champ-Cadet, sur le territoire de Château-Thierry et à environ cinq kilomètres du cimetière de Belleau.

Avec notamment un appareil où figurait clairement la mention United States of America, susceptible apparemment de transporter le président américain lui-même. Les autres hélicoptères étaient destinés à transporter des troupes. Il s’agira donc d’une visite véritablement privée. Ce qui veut dire que Donald Trump viendra avec a priori seulement quelques collaborateurs. Il sera très probablement accueilli par le préfet de l’Aisne, mais très peu d’élus français devraient être associés à cette visite. Un acteur local très proche de l’organisation de cette venue évoquait ce mercredi une « privatisation totale du cimetière ». Ce qui signifie un périmètre totalement bouclé, avant et pendant la durée de la visite.

Autre certitude : depuis quelques jours, des agents des services spéciaux américains parcourent le territoire sud axonais, et évidemment sur le périmètre autour de Belleau, un secteur qui se caractérise par de nombreuses routes sinueuses et des bosquets. Enfin, autre fait observé, un gros travail de nettoyage de feuilles mortes était entrepris ce mercredi au niveau du Monument américain de la Côte 204, le monument qui domine la cité des Fables. Alors qu’habituellement ce travail est assuré plutôt fin novembre. Toutefois, selon une autre source, il semble que la visite ne concernera effectivement que le site de Belleau.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de