Coupe du monde 2018: «Ils se sont rendu compte que j’étais dessous»… Le photographe raconte la célébration croate

The Artist — Yuri Cortez / AFP

Vous vous imaginez, vous, avoir une dizaine de joueurs sur le paletot et la première chose que vous faites, c'est de penser à bien faire votre boulot ? Non, pas trop. Yuri Cortez, lui, ne s'est pas trop posé de questions, mercredi soir, alors qu'il s'est fait recouvrir par les joueurs croates à la suite du but de Mario Mandzukic en prolongation de la demi-finale de la Coupe du monde entre Croates et Anglais.

Oui, c'est Yuri Cortez en bas à droite.
Oui, c'est Yuri Cortez en bas à droite. – Frank Augstein/AP/SIPA

Après son but, l'attaquant de la Juventus est allé le célébrer près des supporters croates et il s'est retrouvé avec une vague de joueurs sur ses épaules. Tout se beau monde s'est renversé sur les photographes qui étaient au premier plan. « Ils ont continué à s'approcher et ils me sont tombés dessus. C'était un moment de folie, ils étaient très heureux. Et à un moment, ils se sont rendu compte que j'étais en dessous ! », explique le photographe de l'AFP Yuri Cortez.

Malgré cette montagne de joueurs, le journaliste habituellement en poste à Mexico, a appuyé sur la gachette. Et cela a donné lieu à des clichés complètement géniaux de la joie des Croates, qualifiés pour la finale face à la France.

Après ces quelques minutes sous ce petit tas, Yuri Cortez a été relevé par Ivan Rakitic, qui avait pris soin de lui faire un petit calin alors qu'il était à terre. « Ils m'ont demandé comment j'allais. Un a récupéré mes objectifs et un autre [Domagoj Vida] m'a fait une bise », explique le photographe.

Yuri Cortez avec Mandzukic et Rakitic.
Yuri Cortez avec Mandzukic et Rakitic. – MLADEN ANTONOV / AFP