Journée mondiale contre l’homophobie: Valérie Pécresse porte plainte contre un adjoint d’Anne Hidalgo

Valérie Pécresse, présidente (LR) de la région Ile-de-France. — Jacques Witt/SIPA

Un tweetclash qui se termine par une plainte. Jeudi, lors de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, Valérie Pécresse a annoncé sur son compte Twitter son intention de déposer «un vœu au conseil régional pour que nous défendions auprès de l'ONU la dépénalisation universelle de l'homosexualité». Cette sortie de la présidente (LR) de la région Ile-de-France vue régulièrement aux côtés de la Manif pour tous ou de militants de Sens commun a hérissé Ian Brossat, adjoint de la maire de Paris, a repéré BFMTV.

L'élu communiste a tweeté: «Désormais @vpécresse n'est homophobe qu'un jour sur deux.» Une saillie que n'a pas apprécié Valérie Pécresse: «Injute ou diffamation: voilà le sméthodes de Ian Brossat». Elle a poursuivi dans le même message son intention de porter plainte via son avocat. 

la présidente de la région Ile-de-France avait déjà été accusée de récupération politique après le César de 120 battements par minute en mars.

>> A lire aussi:  «Le constat est alarmant, l’homophobie est de plus en plus violente»

>> A lire aussi: L'humoriste Océanerosemarie devient Océan et annonce son changement de genre