«Nouvelle Star»: Le meilleur et le pire de ce qui vous attend ce mercredi

Les finalistes de «Nouvelle Star» 2017.

Les finalistes de «Nouvelle Star» 2017. — Aurélien Faidy – M6

Plus que trois émissions. Nouvelle Star aborde ce mercredi, à 21h et 23h10 sur M6, sa dernière ligne droite avec ses deux premiers prime en public. 20 Minutes a assisté à l’enregistrement du premier show à La Cité du cinéma (Saint-Denis). Voici ce qui vous attend.

  • Un plateau qui en met plein la vue

Pas de scène toute en largeur ou arrondie. Le télécrochet a opté pour un audacieux catwalk, un plateau tout en longueur comme ceux des défilés de mode. Les écrans sont partout : au sol, en hauteur et au fond.

Deux panneaux-écrans gigantesques s’abaissent et se relèvent au gré des scénographies prévues. On sent que toutes les modulations possibles ont inspiré le réalisateur Renaud Le Van Kim, qui s’amuse avec les effets de perspective et les jeux de lumière. Visuellement, c’est bluffant. Ne manquez pas la collégiale qui ouvre l’émission : les douze candidats restent statiques laissant les caméras se charger des chorégraphies.

  • Deux candidats qualifiés pour la finale, un éliminé

Ce mercredi, ce sont les jurés, Cœur de Pirate, Nathalie Noennec, Benjamin Biolay, Dany Synthé qui décident (le public n’aura son mot à dire que pour la finale, en direct, du 20 décembre). Chacun attribuera une note sur 20 à chaque participant. Le candidat avec la moins bonne moyenne quittera l’émission. Les quatre « meilleurs élèves » rechanteront en fin d’émission, une chanson de leur choix. Les jurés éliront alors leurs deux chouchous qui seront qualifiés directement pour la finale. Dans la deuxième émission, diffusée après 23h, rebelote : il restera deux places à décrocher pour la finale.

  • Des choix de chansons (bien trop) sages

On ne va pas vous dire qui va chanter quoi mais les candidats sont allés piocher dans les répertoires de Jean-Jacques Goldman, de Patrick Bruel, de Charles Aznavour, de David Bowie, de Christophe Maé, des Beatles… Une sélection musicale bien trop sage – on dirait une playlist de la Star Academy – alors que Nouvelle Star avait jusque-là l’habitude de faire entendre des morceaux un peu plus pointus au milieu de tubes. Côté expérimentations, il faudra se contenter d’une réorchestration complète d’un succès d’Amel Bent. Heureusement, certains candidats parviennent malgré tout à faire surgir de l’émotion.

  • Une ambiance sans huées (ou presque)

Avec ces nouvelles règles, l’accent est mis non pas sur l’élimination, mais sur les qualifications pour la finale. Des sourires plutôt que des larmes, c’est un peu le mot d’ordre de cette saison qui veut être « feel good », tournée vers le positif. Aussi, le chauffeur de salle a enjoint le public à ne pas huer les critiques négatives des juges et à plutôt scander le nom du candidat en difficulté. Il sera donc étonnant de ne pas entendre les spectateurs conspuer Benjamin Biolay et ses acolytes lorsqu’ils déplorent les fausses notes des potentielles « nouvelles stars ».

  • Shy’m, nouvelle star de l’animation

Après avoir joué la bonne copine des candidats en coulisses lors des auditions, Shy’m arrive ce mercredi en pleine lumière. Dans une robe mariant brillance et transparences, elle gère parfaitement son rôle de maîtresse de cérémonie. Protectrice avec les jeunes artistes attendant de recevoir leurs notes, elle ne cherche jamais à tirer la couverture à elle. Shy’m confirme qu’elle est, en tant qu’animatrice, la révélation surprise de cette rentrée télé.