Les « attendus » pour entrer à l’université dévoilés

Etre intéressé par la démarche scientifique, avoir un bon niveau en anglais, savoir travailler en autonomie, etc. : le ministère a rendu public les compétences générales qui pourront être demandées.

Université de Strasbourg.

Elaboré par les représentants des différentes filières universitaires, ce document liste les « attendus » que seront en droit de demander chacune d’elles aux candidats postulant à l’entrée de ces licences sur Parcoursup, la plate-forme qui va remplacer, dès le 15 janvier, Admission post-bac.

Lire aussi :   Les futurs « attendus » à l’entrée de l’université en débat

On y découvre ainsi que les candidats souhaitant postuler à une licence de droit devront « savoir mobiliser des compétences d’expression écrite et orale », « disposer d’aptitude à la compréhension, à l’analyse et à la synthèse d’un texte » ou encore « être intéressés par les questions historiques, sociétales et politiques ».

Alors que ceux souhaitant frapper à la porte de la filière sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) devront « disposer de compétences scientifiques » mais aussi « sportives », ainsi que « manifester de l’intérêt pour l’exercice de responsabilité collective, associative ou citoyenne », entre autres en ayant exercé au préalable « des fonctions d’animation ou d’encadrement ».

Lire aussi :   Les six mois qui ont bouleversé l’accès à l’université

Le document précise à chaque fois pourquoi la compétence ou la connaissance demandée est nécessaire dans la filière en question. Des informations qui devraient aussi figurer sur la plate-forme Parcoursup.

Mais le document ne dit rien sur la manière dont les formations « mesureront » les compétences à partir des dossiers des candidats (par exemple : lettre de motivation, prise en compte d’une ou plusieurs notes du baccalauréat ou de la classe de terminale, « points bonus » pour les élèves ayant eu des expériences bénévoles, etc.). Liberté est en effet donnée aux universités d’utiliser les critères qu’elles jugent pertinents pour départager les candidats et leur donner une réponse.